objectif BOURG, via....USHUAIA et NOUMEA

et, dès lors, je me suis baignée dans le Poème de mer...

05:01, 28/03/2008 .. Lien

 Nouvelle Calédonie, ca s appelle comme ca parce que les explorateurs trouvaient que ca ressemblait a l Ecosse en arrivant ! Apres, ils ont importé des cocotiers et la ressemblance était moins flagrante!  En 15 jours, j ai fait ici essentiellement de la plongée, avec un tuba ou bouteille. Faut dire qu en mars, on est en période cyclonique / humide, et donc, il pleut ! Comme quand on est dans l eau, on est déja mouillé, ca ne gene pas trop ! par contre, dans les terres, les pistes en terre sont embourbées; et dans les iles paradisiaques Loyauté, la plage de sable blanc et les cocotiers sous la pluie est nettement moins séduisant !

je viens de mettre les photos de Calédonie On Line, si vous aimez les poissons...

samedi 29 mars... après 5 mois de vadrouille, me voilà de retour retour à la case départ, plus exactement 80km, au nord de mon point de départ. Avec ces voyages, j ai vu beaucoup de choses, tres différentes. Le Népal est un pays asiatique himalayien, en voie de développement; l Argentine et le Chili sont des pays du Nouveau Monde hispanophones; et Nouméa, c est la France, tropicale mais bien la France ! il est d ailleurs amusant de constater que je me sens beaucoup plus proche culturellement d un chilien ou d un argentin, même au fin fond de la Patagonie, que d un de mes compatriotes kanake ! 

Il y a aussi tant de choses que j aurais aimé voir et que n ai pas vues, puisqu on est bien obligé de faire des choix. On visite les "highlignts", et on découvre tous les autres "lights", qui semblent aussi bien intéressants ! Apres, c est un peu une drogue, plus on voyage et plus on a envie de voyager !

Quelques reperes:

- point le plus haut: + 5420m passage du Thorong Pass, au Népal

- point le plus bas: - 25m en Nouvelle Calédonie... et il faut prendre des cours pour ca !

- paysages extraordinaires: les sommets à 8000m en Himalaya; les glaciers de Patagonie; les fonds sous marins calédoniens; les Moai de l ile de Paques; les chutes d Iguaçu... et tout le reste !

- meilleur steak: de boeuf, en Argentine, de thon en Nouvelle Calédonie !

- plus belle ville: Kathmandou hallucinante de désordre et de richesse; Salta pour son atmosphere paisible

- musées: d archéologie à salta, d art précolombien a Santiago du Chili, les sites jésuites de Posadas

- rando la plus dure: passage du Thorong Pass (Népal), trek au Cerro Torre ( Argentine)

- voyage le plus galère: 28h de bus pour ralier Ushuaia avec passage de 4 postes de frontiere !

- sac le plus lourd: 20kg pour commencer le trek au Torres del Paine (Chili)

 ...

finalement tout ca se fait bien. Je suis ravie d avoir mis ce temps a profit pour réaliser quelques uns de mes rêves. Voyager me semble facile au sens ou on est constamment dans le mouvement, dans l éphémère, on profite du meilleut et on sait qu on ne va pas rester. C est probablement maintenant que commence pour moi l aventure, puisqu il s agit de s INSTALLER à Bourg en Bresse (l aventure, c est tous les jours ?)... enfin, j ai mis des drapeaux a priere a la fenetre, ca donne un petit air himalayien aux toits bressans !

J envoie ce WE un mail a chacun avec mes nouvelles coordonnées. Si vous ne le recevez pas, merci de me renvoyer votre adresse mail sur ma boite: annevuillemin@hotmail.com.

 


Publié à 05:01, le 28/03/2008, Bourg-en-Bresse
Mots clefs :

poissons petits et gros

12:59, 17/03/2008 .. Lien

bonjour !

 

de l autre cote du monde cette fois ci... je viens d obtenir mon niveau I de plongee ( c est un peu comme la 1ere etoile au ski !) et ici, les fonds sont tres, tres beaux ( y a des raies, des tortues des coraux aux couleurs hallucinantes... des nemos, des gentils requins...

 


Publié à 12:59, le 17/03/2008,
Mots clefs : noumea

Heureux, qui comme Ulysse....

12:46, 11/02/2008 .. Lien

De retour en Europe (pfff... rien du tout, juste 15 heures d avion...)

je resterai dans les parages jusqu au 6 mars, entre Paris et Lyon. J ai mis quelques nouvelles photos de l ile de Paques dans l album.

bises


Publié à 12:46, le 11/02/2008, Paris
Mots clefs :

hisse et ho, santiago !

06:25, 9/02/2008 .. Lien

Santiago du Chili (parce qu il y a aussi Santiago de Compostelle, en Espagne), est une grosse ville moderne situee au milieu geographique du pays. Le Chili est un pays filiforme avec les Andes a l est et le Pacifique a l Ouest.

On s y sent presque comme en Europe... les cireurs de chaussure et les diseurs de bonne aventure qui ont leur petite table avec le tarot etale dessus font plus couleur locale. Il y a aussi de nombreux predicateurs de rue ( ca va des pasteurs protestants charismatiques a Hare Krishna). Sinon, on y trouve un quartier historique, pieton, et toutes nos enseignes commerciales (vive la mondialisation !).  La ville est entouree de collines puis de montagne ( les stations de ski ne sont pas bien loin !). Sur les collines, on trouve des vignobles qui produisent des vins tout a fait interessant. Petite anecdocte: quand les vignes europeennes ont ete ravagees par le phyloxera, ce sont les plants de vigne chiliens qui ont ete importes pour les remplacer.

Dans ce qu il m a plu, j qi visite les tres interessant musee d art precolombien ( les pieces les plus interessantes viennent du Perou et de l Equateur !) mais c est particulierement bien presente. Et le marche de poisson au Mercado Central ou on peut d ailleurs dejeuner ( vive l espadon a la plancha !°). Je n ai pas eu le temps de visiter davantage (en particulier la masion du poete Pablo Neruda qui semble avoir joue  un role important, politique et culturel ds le pays)... mais.... JE REVIENDRAI

 retour sur Buenos Aires 

 


Publié à 06:25, le 9/02/2008,
Mots clefs :

Ile de Paques 2

02:59, 7/02/2008 .. Lien

bon ben, l Ile de Paques c est aussi beau et surprenant qu on le dit... en plus il n y a meme pas trop de monde parce qu il n y a que 6 avions par semaine qui debarquent ici ( 4 de Santiago et 2 de Papeete). Comme les sites sont eparpilles sur l Ile, on est rarement plus de 15/20 sur un site. Voir souvent, tout seul... ou presque, il y a plein de chevaux en liberte.

L ile de Paques est une ile volcanique: la partie interieure a vraiment un air d Auvergne ( sauf que de tous les cotes, il y a la mer a l horizon, ici...). Il y a un petite plage de sable au Nord avec des cocotiers ( importes de Tahiti). Les Pascuans font partie de la grande famille des polynesiens. On est accueilli a l arrivee avec un collier de fleur et au depart, on vous offre un collier de coquillage.

Au programme de cette semaine: les Moai et le festival Tapati.

Alors les Moai: ce sont ces grandes statues hieratiques si celebres. Ils sont places sur un "ahu", c est un podium, en pierre. Les statues dressees regardaient en direction des sites des villages. Ils representent les ancetres des chefs des villages, et etaient dressees ´pour proteger les villages. Autour de l ahu se trouvent des rangees de pierres sous lesquelles etaient enterres les defunts. Ce culte des ancetres a dure probablement jusqu au 15 ieme siecle. La statue etait taillee dans une carriere puis deplacee, jusqu a sur 15 km ! Leur couleur initiale etait jaune. On taillait les chapeaux dans une autre carriere ou la roche volcanique est plus rouge, puis on les roulait jusqu a la statue ( ils sont ronds). Il y a plusieurs styles de Moai, sculptes de facon plus ou moins fine. Vu le poids et la taille des statues, on ne sait pas vraiment comment elles etaient deplacee puis dressees (plusieurs theories s affrontent ( utilisation d appareil de levage ? roulage sur des troncs ?).

Puis des conflits ont  guerres ont divise la population de l Ile et les Moai, symboles du pouvoir des ancetres, ont probablement ete casses et/ou abattus.  La tres grande majorite des Moai qui sont debout ont ete restaures a partir du milieu du 20ieme siecle.

En parcourant l Ile, ou visite des sites de Moai debouts, restaures, de Moai casses, d ahu seuls et les carrieres dans lesquelles on voit les traces des cavites creusees dans la roche pour tailler les Moai. Le site de la carriere est magique: c est un cratere avec un etang au milieu et des roseaux et autour, dans la paroi se detachent des dizaines de Moai plus ou moins termines. Ils n ont pas eu le temps d etre deplaces.

Autre site extraordinaire, le volcan Orongo, au Sud de l Ile. C est un cratere , dont la face Sud est lechee par le Pacifique et donc erodee. A son centre se trouve des tas de petits lacs et des roseaux ainsi que d autres arbustes. L eau de ce cratere est douce. Les habitants y venaient pour la puiser ( il n y a pas de riviere dur l ile; quand il pleut, les chevaux, les vaches viennent lecher les flaques !). Sur le flanc du cratere se trouve un village de maisons de pierres seches. Ce village etait habite au printemps pour le rituel de l election de l homme oiseau. Ce culte est posterieur a celui des Moai et a perdure jusqu a l arrivee des missionnaires ( 1880). Chaque clan choisissait un homme jeune et sportif. Les concurrents devaient quitter l ile a la nage pour atteindre un groupe d ilots situes au Sud ou niche la Sterne au printemps. La ils attendaient jusqu a trouver un oeuf de sterne qu ils ramenaient au village ( sans le casser...). Le chef du clan vainqueur etait nomme homme oiseau et occupait un role religieux privilegie pdt un an.

Pour visiter tout ca j ai loue un petit 4/4. J ai aussi visite un petit peu avec un guide mais n ai pas eu beaucoup de chance... le gars savait probablement beaucoup de choses mais ne savait pas bien communiquer. On est aussi revenu sur les sites au lever, au coucher du soleil... ai aussi fait trempette ds le Pacifique...en ai bien profite


Publié à 02:59, le 7/02/2008, Île de Pâques
Mots clefs :

les Moai et moi

04:41, 2/02/2008 .. Lien

Apres 5 h d avion depuis Santiago, suis arrivee sur l ile de Paques pour 6 jours ( a moi les Moai et autres sites archeologiques). Alors l ile de Paques, c est un confetti ds le Pacifique: l ile fait 23 km de large sur 12 de haut... l atterrissage est impressionnant...

 Et elle est fameuse pour ses Moa: ces grandes statues qu on trouve ici  un peu partout ( il y n a 887 sur l Ile): sinon l ile compte 4000 habitants

Et coup de bol, en ce moment, il y a le grand festival annuel traditionnel: le TAPATI (meme pas fait expres, je l ai appris ds l avion). Pendant 15 j, il y a des epreuves  organisees ds toute l Ile avec pour enjeu divers prix mais aussi le titre envie de Reine de l Ile. Ce n est pas que pour les touristes, toutes les familles de Pascuans participent toutes depuis les enfants jusqu aux anciens. Les epreuves comprennent des activites classiques:c oncours de collier de coquillage, de danse, de chant, de cuisine...mais aussi des concours de peche, une course de chevaux et ...le concours de peintures corporelles traditionnelles la fameuse course en portant un regime de banane et l epreuve de descente de colline sur tronc de bananier. Bref,  je ne sais pas qd je vais dormir...

A bientot


Publié à 04:41, le 2/02/2008, Île de Pâques
Mots clefs :

Chiloe, les chilote et le curanto

06:44, 30/01/2008 .. Lien

suis sur l Isla Grande Chiloe, c est l Isla Grande parce que il y a, a l est, tout un archipel de petites iles + ou - habitees.  Chiloe doit faire 200 km de haut pour 50 de large. Sa cote Ouest est baignee par le Pacifique.

Jusqu au debut des annees 80, la population etait composee de pecheurs et de petits agriculteurs. Puis s est developpe au Chili l elevage du saumon et l ile a developpe la production industrielle de nourriture pour saumon (les ecolos font remarquer qu il faut 4kg de nourriture a base de petis poissons, coquillages, pour produire 1 kg de saumon...). Maintenant, il y a un peu de tourisme ainsi.

Les chilotes se sentent a part au Chili et revendiquent une culture et des traditions propres avec un folklore et une mythologie propre ( sirene, bateau fantome, esprit des forets...) . L ile a egalement conserve un important patrimoine architectural d eglises tout en bois, construites initialement par les jesuites ( encore !) puis reprises par les franciscains. Beaucoup ont brule mais elles ont ete reconstruites. Certaines ont 250 ans et sont inscrites au Patrimoine mondial. Elles sont effectivement vraiment belles.

De meme les villages ont conserve un vrai cachet avec les facades de couleurs et le long de la cote, on voit des maisons sur piloti ( "palafitos"). Sinon, effectivement, c est authentique: on parcourt l ile ds de petits minibus a la conduite... dynamique... on s entasse tous et le bus s arrete n importe ou sur son trajet ( ca parait complique, mais en fait, il faut y croire et se poster sur le trajet...); il n y a pas tjs de resto ou d hotel, on dejeune ou on dort chez l habitant. monsieur va pecher le poisson et mme l accommode pour midi. Donc c est frai mais le choix c est... ce qu il y a !

LEs maison etaient construites en bois sur des "plots" pour pouvoir etre demenagees au besoin: on met des roues, on y accroche des boeufs pour tirer et tous les voisins viennent aider. C est la "Minga". Et quand on veut changer de maison, on la pousse a la mer...

Au menu ds les resto, du poisson, des coquillages et le " curanto", plat typique: on cuit tout ensemble des coquillages ( moules, palourdes), de la viande ( poulet, saucisse, porc) et des pommes de terre et ca fait un beau plat rustique. Les moules font 10cm de long...cf photo. c est bon, mais pas pratique a manger...

Ce soir, je prend le bus pour Santiago

ai pu mettre pleinde photos sur l album, desole c est un peu ,melange


Publié à 06:44, le 30/01/2008, Castro
Mots clefs :

il etait un petit navire... et de la houle

05:46, 28/01/2008 .. Lien

alors, deja... la mer, ca bouge ! et quand on est dessus, l estomac bouge avec...

Je viens de remonter les cotes chiliennes de Puerto Natales a Puerto Montt (soit  un peu plus de 2000 km !)  sur un ferry qui convoie passagers et marchandises. Le ferry etait rempl de touristes, en particulier d allemands.

Avec mon gout immodere pour le luxe, j avais choisi une cabine partagee avec sanitaires dans la cabine: Bon instinct: quand on a vraiment le mal de mer, les distances s allongent curieusement quand il s agit de rejoindre les toilettes. J ai partage ma cabine avec un couple de quadragenaires suisses sympathiques: ils avaient du vin dans leur bagages, moi du chocolat; on a fait potes.

On a passe au total 4 nuits sur la bateau et navigue dans les canaux qui separent la multitude de petites iles de la cote Sud Chilienne. Ai passe la majorite du voyage (avec ma polaire) prendre le soleil sur le pont. Paysages magnifiques avec de petites montagnes pelees qui tombent dans la mer, des grands canaux, des petits canaux, un petit glacier ( encore !), des albatros, des cormorans, des dauphins, des otaries... coucher de soleil sur le Pacifique. on a fait escale dans un bled du bout du monde qui s appelle "puerto Eden": 20 maisons en tole au milieu de nulle part, une petite eglise, et des gens qui vivent plus ou moins la de la peche. l Eden ? 

Le vol de l albatros est fascinant: il plane en rasant la mer sans bouger les ailes... si je n arrive pas comme gyneco, je ferai albatros !

On a eu presque que du beau temps, a peine une petite`pluie et de la brune pdt une matinee. J ai ete malade la demi journee ou a traverse le Golfe de Pena qui remue bcp plus que les canaux... je n ose meme pas imaginer ce que ca donne quand il fait en plus mauvais temps ( ce qui arrive finalement assez souvent: le bateau est frequemment retarde par les elements. voir annule parce que c est trop dangereux).

Sinon, j ai bien ri parce que j ai entendu beaucoup de touristes mecontents du voyage: ils avaient confondu voyage en ferry et croisiere de la tele, self de collectivite et restaurant  et ne comprenaient pas qu on ne montre pas tous les soirs des films d art et d essai ( le commentaire complet etait " des films bons pour les jeunes australiens bourres", c est vrai qu on avait ca aussi a bord, maos ils ne sont guere genants parce qu ils cuvent longtemps)

 Me voila a Puerto Montt. Avant de remonter sur Santiago, je vais aller passer 2 jours sur la ile de Chiloe.


Publié à 05:46, le 28/01/2008, Puerto Montt
Mots clefs :

le tour des tours

10:04, 24/01/2008 .. Lien

bon ben voila... ai survecu a 8 jours de randonnee en autonomie avec ma petite tente et mon (trop)gros sac a dos... et mes 2 p'tits suisses. Nous avons fait le mythique tour du massif Torres del Paine (prononcer pa-i-ne). Effectivement, le parcours est magnifique: on passe des champs de petites fleurs, tellement denses qu on dirait de la neige,  a des zones de desert d altitude,un petit col, des lacs et quelques grands glaciers (encore ! je crois que, entre l Argentine et le Chili, j en ai vu 12 ou 13 depuis 15 j). Au passage on voit pas mal d oiseaux ( chouettes, oies sauvages,ibis de patagonie).

En soit, le parcours n est pas tres difficile sauf qu il faut trimballer la tente et tout le tralala ainsi que la nourriture et ca pese, ca pese ! il n y a pas encore de porteurs de sac a dos au Chili. Donc le plus ardu est le sac. Seule consolation:plus on avance, plus on mange et plus il est leger. J avais aussi pense a jeuner pdt 8j ou au contraire manger pour 8 j avant de commencer... mais l estomac ne supporte pas bien...Cote conditions climatiques, c est vraiment pas comme chez nous: le temps change a toute allure. Globalement, on a eu la chance d avoir seulement 2 petites pluies sur 8 jours.  Le col est a seulement a 1250m d altitude,mais qd ca souffle... on ne passe pas ! J ai loue tout le materiel a Puetro Natales: j avais un sac de couchage chaud mais tres lourd... par contre, pour la tente, le modele patagonien (tente tres basse qui offre moins de prise au vent) a ete ideal. Un soir de grand vent on a vu plusieurs tentes s envoller ou plier !!!   Cote nourriture, ce n est pas trop varie:pates,riz, saucisson, chocolat. Ce qui est bien avec le saucisson et le chocolat, c est que c est hypercalorique pour un poid modeste ( notion que d habitude j essaye d oublier...tout arrive).Les nombreuses sources d eau du parc sont potables ce qui permet de boire et cuisiner partout. Pour se laver, ca marche aussi... c est juste un peu glacial !

Bref, on s en est mis plein la vue pendant 8 jours. Hier matin,on s est meme leve a 5h pour voir le lever de soleil sur le Cerro Catedral et le Cumbre principal... magnifique: se sont litteralement allume de rose-orange pendant 30 minutes...

Nous n avons pas trop souffert de la frequentation:en fait il y a suffisamment de possibilite d aire de camping. Si on s ecarte de celles qui sont le plus frequentees ( et le mieux equipees...), on est vraiment tranquille (avec la riviere pour boire, se laver le bout du nez, faire la vaisselle...). Et sur le sentier, on ne voit qu a 50 m devant, donc on se sent la plupart du temps bien tranquille. La cooperation avec mes (desormais) amis suisses a bien fonctionnee:on a partage le chocolat, pour les suisses c est un peu comme echanger son sang chez les indiens. J ai appris plein d expressions bien de chez eux,ou bien ? Sur la fin,on a recrute 2 allemands.

Voila mes dernieres aventures. Suis rentree hier soir a Puerto Natales: le nivana n est pas loin de la douche chaude... J embarque ce soir sur le Navimag,un bateau qui remonte les cotes chiliennes jusqu a Puerto Montt pendant 3 jours. Croisiere donc: changement de style...enfin, croisiere avec polaire et bonnet, nous sommes en Patagonie,ne l oublions pas !

Bises 

 


Publié à 10:04, le 24/01/2008, Puerto Natales
Mots clefs :

p'tits suisses

02:48, 16/01/2008 .. Lien

me voila fin prete apres un petit cours: je monte et demonte desormais ma tente toute seule comme une grande et j ai achete des pates pour 8 jours de randonnee intense...le sac a dos est un pèu lourd mais bon...j ai aussi choisi le sac de couchage extra chaud... et plus on avance, plus on mange et plus le sac est leger ! j envisage meme de tout manger le premier jour pour etre tranquille apres...

j ai meme trouve 2 comperes pour faire le parcours: ce sont mes 2 p'tits suisses (Laurent et Odile). bref tout va bien, je ne serai pas seule sur les sentiers.En plus je suis sure qu ils ont du chocolat et du vrai gruyere au fond de leurs sacs.

A ds 8 jours

bises

 


Publié à 02:48, le 16/01/2008, Puerto Natales
Mots clefs :

chili...con o sin carne ?

07:22, 15/01/2008 .. Lien

c est une blague... le chili con carne n est pas du tout un plat du coin. Ici on mange de l agneau et des pates... j ai fait un tour au supermarche du coin et je n ai toujours pas trouve le rayon "fruits et legumes".Les yaourts se vendent a l unite. Comme ca on n abuse pas...

bref bienvenue au Chili... mine de rien, changer de pays n est pas si anodin que ca: on parle toujours espagnol mais il faut passer la douane (ou on fouille activement vos bagages a la recherche de fruits et legumes;non, ce n est pas une blague:ils ont peur de la contamination de la fievre aphteuse;si quelqu un connait le mode de transmission,merci de le mettre en commentaire), trouver des sous locaux (le peso chilien, rien a voir avec l argentin)...

Puerto Natales est laporte d entree du tres repute parc Torres del Paine dans lequel je devrais vadrouiller la semaine prochaine.Pour les details pratiques,je ne les ai pas encore (le brave garcon qui essaie de tenir l auberge de hippies dans laquelle je suis tombee fait actuellement le menage).

En tout cas,le 24/1, je serai de retour puisque je vais prendre le bateau d ici pour remonter en 3 jours de croisiere jusqu a Puerto Montt ( apres la rando, la croisere...)...

Bon courage pour ceux qui travaillent et pour ceux qui marchent, souhaitez moi un peu de soleil et pas trop de vent !

bises

 


Publié à 07:22, le 15/01/2008, Puerto Natales
Mots clefs :

et le condor pasa

01:43, 13/01/2008 .. Lien

me voila a El Chalten au pied du fameux Fitz Roy. C est un petit village avec des rues en terre et cailloux, quelques maisons avec des toits en tole... et plein de sentier de randonnee !

En fait ,on est dans la partie nord du parc national des glaciers. J ai fait plusieurs randonnees pour voir de plus pres le mont Fitz Roy, le Cerro Torre et le glacier Viedma. J ai profite de l occasion pour faire un peu de marche sur glacier avec un guide: on est partis en petit groupe avec des gens du monde entier. Au debut, le sentier n avait rien de tres exceptionnel, puis au vu du peu d equipement de mes petits camarades (baskets, jeans), je me suis dit que j avais mal choisi mes activites. 5 heures de marche d approche plus tard, un petit coup de tyrolienne pour franchir le ruisseau et des paysages magnifiques, j avais change d avis. On a marche au total 11h !! la marche sur glacier etait basique ( vraiment "decouverte" pour ceux qui n en avait jamais fait), mais on a un peu monte des parois avec des piolets et les paysages etaient splendides. Du reste 50 % de mes petits camarades ont fini la journee en rampant. Moi, je marche doucement mais, avec ma preparation nepalaise, je tiens finalement assez bien le coup sur les distances. Le cadeau de la fin: on a vu un couple de condors planer au dessus de nous ( ai failli me casser la figure en essayant de le prendre en photo: dangereux ces appareils... tout ca pour avoir un petit point noir dans le ciel gris... mais on zoome a fond, si, si , pas de doute c est un condor !).

Voila ce qui acheve fort agreablement mon sejour en Argentine. Aujourd hui je rentre sur El Calafate. J ai une journee de prevue demain pour faire une marche autour du glacier Perito Moreno: je pense que cela permet de mieux apprecier le site que de se contenter de le regarder de la passerelle.

Puis  vrai depart pour le Chili et le parc de Torres del Paine. Decidemment, j aurai du mal a rentrer !

 

 


Publié à 01:43, le 13/01/2008, Fitz Roy
Mots clefs :

glacons & Co

05:19, 9/01/2008 .. Lien

Alors, ici, le theme c est la glace, les glaciers, les lacs ( de glacier), les vallees (glaciaires), le galcon quoi ! Faut dire qu ils ont de beaux glacons. Le must: le glacier Perito Moreno. Il present plusieurs avantages dont celui d etre facilement accessible en voiture et de pouvoir etre admire depuis une passerelle placee de facon idoine. Par ailleurs, il est spectaculaire car il avance de 2 m par jour ( ce qui est bcp pour un glacon), se jette dans un lac et donc, le public ebahi voit tomber de temps a autre des bouts de glacons dans un fracas impressionnant dans le lac. Ca fait des glacons flottant !

Non, il est vraiment tres impressionnant ce Perito Moreno: il fait 5 km de large, et jusqu a 60 m de haut... on se sent tout petit, petit, petit... apres s il fallait marcher 15 jours pour le voir, il y aurait moins de monde, c est sur ! Comme il ne previent pas avant de se rompre et que le bruit de la chute ne parvient qu apres aux oreilles du public attentif, on peut rester des heures a le regarder et attendre le moment qui survient ... quand il veut ! Du coup, c est rigolo parce que tout le monde seprecipite, le camescope a la main, mais c est trop tard !

Sinon, j ai fait une tres tres belle croisiere en bateau sur le lago argentino pour voir d autres glaciers celebres: Upsalas, Spegazzini... et c etait vraiment magnifique ! Chere, la croisiere mais je suis encore toute epoustoufflee par le spectacle. Deja on navigue sur des eaux vert bleu, sur lesquelles flottent des glacons bleus francs ( illusion d optique dus aux mineraux qu ils contiennent et au soleil) et on approche de pres de magnifiques glaciers qui se jettent dans le lac. Tout autour, il y a des forets avec de pauvres arbres qui ont du mal a accrocher leurs racines sur la fine couche de terre. Autre avantage: il fait froid, du coup, tous ceux qui ne sont pas bien equipes ( donc globalement tout le monde....) sont cantonnes a l interieur du bateau et du coup on est bien tranquille sur le pont et les coursives pour regarder le paysage. Vraiment, a faire ! Pour les photos, faudra attendre que j ai une meilleure vitesse de connection internet.

Je pars aujourd hui pour El Chalten, au pied du mont Fitz Roy.

Bises


Publié à 05:19, le 9/01/2008, El Calafate
Mots clefs :

au bout du monde

11:44, 5/01/2008 .. Lien

ici "el fin del mindo", c est un peu le concept touristique de base ( comme le tango a Buenos Aires, ou la culture andine dans le Nord Ouest...)...du coup c est mis un peu a toutes les sauces, depuis la biere jusqu aux tee shirt en passant par les noms de restau, de bar, de compagnie de bus...

bref, on est tres au Sud ( la ville " la plus australe" du monde) mais en fait, au Sud d Ushuaia, il y a un port Chilien (Puerto Williams)... et plus au Sud, c est l antarctique. J avoue que j ai ete assez tentee par une promotion a 3000E pour 11 jours de croisiere ! non, vraiment ! j ai rencontre des touristes ( fortunes) qui l avaient fait et qui en etaient ravis: on voit une faune incroyable et des paysages exceptionnels. Je garde l idee dans un coin de ma cervelle.

Ici, il y avait la peche, maintenant le tourisme ( croisiere et rando l ete, ski l hiver). La region se developpe rapidement depuis 20 ans et propose des facilites d installation a ceux qui sont tente ( les peruviens et les boliviens viennent jusqu ici chercher du travail; ils cherchent aussi des gynecos...). Bref, le premier jour, apres m etre occupee des formalites du voyage ( trouver un bus pour repartir, voir les hotels...), je me suis promenee sur le port et suis tombee sur une proposition de navigation sur le canal de Beagle (le canal au Sud d Ushuaia, ouvert sur l Atlantique), non pas pour faire le circuit classique mais pour visiter une petite ile (ile H, non, on n y cultive pas des substances illicites...), classee reserve naturelle dans la quelle vont seulement 2 petits bateaux par jour.Et me voila partie avec 8 autres personnes sur un ancien petit bateau de peche tout bleu. Deja panorama magnifique sur le port et la ville d Ushuaia qui est entouree de montagnes: c est le bout de la cordilliere des Andes ! puis on aborde sur une petite ile de 200 m de long, reliee a une autre par un banc de sable qui forme la barre du H. Le vent est a decorner les boeufs ( la petite veste "nepalaise" triple epaisseur+ goretex est bien utile ici). La vegetation est rase mais presente des fleurs et des arbustes au metabolisme adapte aux conditions climatiques. On voit aussi des traces des Yamanas qui sont les indigenes locaux.

Savez vous pourquoi ca s appelle "terre de feu" ? Les Yamanas etaient un peuple nomade. Ils se nourrissaient de lion de mer, de coquillages et de fruits. Ils vivaient nus (puisqu il faisait tout le temps froid et humide, rien ne pouvaient secher) se deplacaient en canoe et senduisaient la peau de graisse de phoque pour se proteger. Ils se deplacaient toujours avec leur feu pour pouvoir se rechauffer. Et en fait a certains endroits, on trouve un sol de couleur cendre qui sont les traces des foyers yamanas ( au bout de pls generations, ca fait des petites montagnes de cendre, melangees a des os d animaux, des coquilles de coquillages). Et donc, dans toute la terre de feu, les explorateurs europeens ont ete frappes par ces multiples foyers. Les Yamanas se sont eteints vers 1920.

Dans cette ile il y avaient egalement pls especes d oiseaux: des cormorans de roc (font une musique endiablee), des oies de patagonie, des cormorans "king"...

Bref, a 1h de la ville et vraiment dans un autre monde...

Sinon, j ai passe une belle journee dans le parc national de la terre de feu pour voir des paysages de cote marine, des lacs, des canards, des lapins et... des castors. Cherchez l erreur ? Non ? l erreur sont les castors qui sont une espece importee ici par les colons du Canada pour developper le commerce de leur peau. Et ca n a pas marche, mais le castor, lui, s est implante: pas de predateurs, de l eau, du bois... du coup ils sont passe de 500 a 40 000 et creent de vrais degats dans les forets locales. Faut dire qu etre un arbre ici, c est  plutot difficile. La couche de terre est fine, ce qui fait que les racines ne peuvent se developper en profondeur + le vent+ l eau salee... on voit des tas de forets mortes avec des arbres renverses sur le chemin.

voila pour les nouvelles

je remonte demain en bus pour El Calafate

Bises

 


Publié à 11:44, le 5/01/2008, Ushuaïa
Mots clefs :

ca se merite !

03:16, 3/01/2008 .. Lien

Pour venir jusqu ici, on ne dirait pas mais il m a fallu 24 h de bus ( dont 3 chaongements), passer 2 frontieres et prendre un bac pour passer le detroit de Magellan... parce que la terre de feu est une ile ( et oui, je le sais depuis que j ai pris le bac) et pour y acceder par voie terrestre, il faut obligatoirement passer par le Chili donc on sort d Argentine, rentre au Chili et rebelote... ca fait plein de jolis tampons sur le passeport. et du coup c est long tout ca. Heureusement que la vue est magnifique, ca occupe. le haut ( le Nord) de la terre de feu c est un peu l Irlande avec de grandes prairies sauf qu on parle espagnol et qu il y a des flamands roses et des guanaco avec les moutons dans les champs ! (le guanaco est le cousin du lama)autre detail: il fait nuit vers 23h par ici !

bises ( plus de nouvelles qd je trouve N.Hulot)


Publié à 03:16, le 3/01/2008, Ushuaïa
Mots clefs :

BONNE ANNEE !

11:39, 30/12/2007 .. Lien

Hier au programme: des pingouins par milliers ! j etais a Punta Tombo , au Sud de Trelew, qui est la pplus grande reserve de pingouins de Magellan terrestre du monde (population estimee a 500000 ).... alors au debut on voit 1 pingouin: une petite bestiole de 40 cm de haut qui pese ds les 400g, puis un deuxieme... et puis c est la grande affluence !!! des tas de pingouins en bataille... a cette epoque ils sont particulierment  nombreux parce que les jeunes sont nes depuis 2 mois et les juvemiles (qui n ont pas de nid pour pondre) sont egalement revenus de la mer. Comme il y a seulement 450 000 personnes dans la province de Chubut ou je me trouve, il y a plus de pingouins que d individus !

La reserve se trouve au bord de la mer ce qui donne des paysages magnifiques. On peut penetrer dans la reserve et observer les pinguoins sortir du nid, se jeter dans la mer pour pecher, regrimper sur le rivage ( ca grimpe bien sur ses petites pattes palmees), donner le poisson aux poussins ( qui viennent le chercher dans la gorge de maman ou papa) et dormir. Les couples sont stables et durent tant que les individus sont en vie. Ils ont 2 poussins par saison qu ils couvent puis gardent alternativement: les poussins ne restent pas seuls. Celui qui ne garde pas, va pecher pour nourrir les petits.

Le paysage typique: une prairie aride avec des tas de trous sous les arbustes et des mini dolmen a perte de vue qui sont dresses immobiles devant le nid: ce sont les pinguoins !

Sur ce je vous souhaite a tous une chouette annee 2008. La mienne se finit bien et va se continuer de la meme maniere. Je passe le nouvel an a Comodoro Rivadavia chez des amis, ville ou on extrait le petrole ( changement de theme !)

A bientot

 

Anne

 


Publié à 11:39, le 30/12/2007, Comodoro Rivadavia
Mots clefs :

au pays des lions et des elephants...de mer !

12:51, 29/12/2007 .. Lien

Donc je suis en bord de mer Atlantique Sud: au programme decouverte de la faune locale

La peninsule Valdes est enregistree au patrimoine mondial de l humanite donc, comme le disait joliment une guide, elle nous  appartient a tous un peu ! Au Sud de la peninsule se trouve un bras de mer peu profond ou viennent se reproduire les baleines blanches. C est la pouponniere du coin. Du coup jusqu a 5000 individus se rassemblent ds le coin ce qui fait un spectacle extraordinaire... que je n ai pas vu ! parce que ce n est pas la saison. j ai quand meme vu 2 baleines de loin qui m ont fait un petit signe de la queue mais il parait qu en saison il y en a vraiment de partout. ce que je crois sans peine ( on a bien vu une quarantaine de dauphins en 1h) donc il faut REVENIR ( enore une excuse de plus !)

Sur les rivages de la peninsule, on peu approcher des colonies de lion et d elephant de mer. Le lion de mer est une variete d otarie DONT LE MALE ARBORE une espece de criniere jaunatre. Le male pese ds les 400 kg. Il peuvent se deplacer sur les nageoires anterieures quand ils sont sur terre en faisant de petits sauts. L elephant de mer est notamment plus imposant (4000 kg) mais c est un gros pere placide qui sur la terre bouge en ondulant. tout ce beau monde prend le soleil vautres les uns contre les autres entre 2 periodes de peche. Le paysage est magnifique car tout la peninsule est protegee: routes et habitations sont limitees. On peut marcher sur des sentiers severment balises dans un paysage aride compose d arbustes de petite taille, le tout au bord de la mer, sous le soleil... seul probleme ici: le vent ! et ca souffle en Patagonie ! on mange un peu de sable !

 Tout le monde ne deteste pas les touristes et le "piche" dont je vous ai mis la photo avait son nid sur le parking et sortait a chaque nouvelle voiture essayant de grapiller de la nourriture que ne manquait pas de lui donner les touristes dans l espoir de l attirer et le faire ralentir (ca trotte !) pour le photographier. Ca s appelle vendre son image !

EN CES periodes festives de fin d annee, je vous ai mis un Quizz sur une photo: je vous laisse le soin d identifier cet objet qui se trouve sur le trottoir. Le gagnant aura un magnifique souvenir made in China achete en Argentine par mes soins ( ceux qui sont venus dans le pays  n ont pas le droit de jouer)

A. une boite au lettre: l Argentine est un pays tres sur, on laisse les colis en plein air. ici les distances sont grandes et les gens ont beaucoup recours a la livraison a domicile d ou la necessite de boites aux lettres adaptees

B· une poubelle: cela remplit le double usage d etre en hauteur pour preserver le dos des eboueurs argentins et de d etre visible pour le plan vigipirate

C. un porte pot de fleur: l entretien des trottoirs est a la charge du concitoyen et les gens egaient ainsi les rues  

je donnerai la reponse en 2008 !


Publié à 12:51, le 29/12/2007, Puerto Madryn
Mots clefs :

"sur la route del Sur" ou " Patagonia, me voila !"

12:57, 28/12/2007 .. Lien

Apres un petit silence du a des desagrements ordre intestinaux dus non pas aux exces des fetes mais a une petite bebete qui a du passer dans les plats ( et non, faire medecine n immunise pas de tout ...), j ai passe le 25 agonisante dans un hamac...( j exagere un peu, ca fait plus "aventure")...

mais, les mauvaises betes etant les plus resistantes et me revoilou sur la route, direction le grand Sud. Aux argentins du nord a qui on fait remarquer qu ils ne connnaissent pas les merveilles du Sud de leur pays, ils retorquent fort judicieusement: et vous connaissez vous la Norvege ? c est vrai que les distances sont a peu pres equivalentes: il y a 3h30  d avion de Cordoba a Trelew ou 30/35 h de bus

a moi les pingouins (les baleines sont reparties, sniff)

bises

 

mon mail perso qui marche annevuillemin@hotmail.com ou annevuillemin31@yahoo.fr

 


Publié à 12:57, le 28/12/2007, Puerto Madryn
Mots clefs :

salta la linda

12:34, 22/12/2007 .. Lien

bon alors, salta la belle....

effectivement pour nous autres europeens, Salta est une belle ville car elle a conserve un centre ville homogene avec des batiments elegants datant de l epoque coloniale (XVIII). Les constructions depareillees et modernes qui sont de regle ici sont plus excentrees. Salta doit sa richesse traditionnellement aux mines et a la culture du tabac, et plus recemment au tourisme. Sur la place principale se trouve de beaux batiments renoves avec des arcades commercantes, une cathedrale toute doree comme on fait ici, et des cafes avec terrasse ou on peut tester la bonne "cerveza negra" ( biere noire).

Il y a plusieurs musees mais je veux vous parler de l EXTRAORDINAIRE musee archeologique de haute montagne. C est un musee qui a 4 ou 5 ans et qui a ete construit pour presenter les momies trouvees en 1999 a 6700m, au sommet du volcan Llullaillaco. Il s agit des corps de 3 enfants incas: une fille de 6 ans, un garcon de 7 ans et une jeune fille de 15 ans. En plus des corps, de nombreux objets ont ete trouves dans le tombe. Et ce qui est completement hors du commun est l etat de conservation des enfants. Les temperatures extremement basses, l absence de lumiere et de germes a ces altitudes ont permis une conservation quasi PARFAITE des corps et des objets. Quand je dis parfaite, les chairs sont en place (on peut voir la momie de la fille de 15 ans), les couronnes de plumes sont intactes ainsi que les tissus... et tout ca a 500 ans ! ILs ont fait des scanner ds corps qui confirme l integrite des organes internes (j ai vu des images, c est vraiment etonnant). Les enfants etaient vivant quand ils ont ete sacrifies a la Montagne. Tout cela correspond a un rite de l empire inca: on choisissait des enfants "parfaits", ils etaient amenes a Cusco, aupres de l Inca ( le chef, considere comme lui meme comme un dieu vivant ) puis retournaient dans leurs villages. A leur retour, ils etaient fetes eux memes comme des dieux puis on les emmenait aupres de ces meme dieux: on leur faisait boire de l alcool, la chicha, pour leur faire perdre connaissance puis on les enterraient, vivants, dans des lieux sacres. Autour d eux, on disposait des objets leur permettant de faire la suite de leur voyage vers les dieux: sandales, nourritures.

Pour la petite histoire, l archeologue qui a exhume les corps a essaye de partir avec en Europe mais les Argentins ont dit non, ca reste chez nous, apres tout c est chez nous que ca a ete trouve. Et ils ont fait un beau musee.

Tout est incroyable: ce rite qui pour eux etait l avenir le plus radieux que l on puisse proposer a un individu; le fait qu ils aient ete construire une structure en pierre pour les abriter et les enterrer a cette altitude ( le Gore Tex n existait pas en 1400 ); qu on l ai exhume et l etat de conservation. Je n ai pas de photos parce que bien sur, on ne peut pas photographier !

Voila

 Sur ce, JOYEUX NOEL A TOUS / FELIZ NAVIDAD / FROHE WEINACHTEN / HAPPY CHRISTMAS

je quitte Salta demain soir pour rejoindre des amis et leur famille a Cordoba. On m a decrit le repas de Noel ici: je ne suis pas sure d arriver a y survivre... je vais jeuner des...un autre jour !

Bises

Anne (annevuillemin@hotmail.com)


Publié à 12:34, le 22/12/2007, Salta
Mots clefs :

environs de salta

11:44, 20/12/2007 .. Lien

 Donc au Nord de l Argentine, il y a la Bolivie, et a l Est le Chili... Salta est au Nord Ouest de l Argentine. On la surnomme Salta la Linda, c est a dire Salta la belle, j en parlerai dans mon prochain article. Autour de Salta, il y a differentes montagnes dont la Cordilliere des Andes. Et qui dit Cordilliere dit condor, lama et tout et tout...

le premier lama, c est un peu comme le premier Yak: on en est tout emotionne ! on a envie qu il crache sur les autres, pour voir... car quand lama pas content... bref, on le prend en photo sous toutes ses coutures meme si vraisembleblement, ce lama est appointe par l office de tourisme local et ne se trouve absolument pas par hasard sur le bord de la route ou passent les touristes avides de nouvelles decouvertes. Ce lama est un vendu ! mais bon, c est le premier... j ai des problemes pour charger des images: j ai reussi a en mettre trois par miracle sur le site: si quelqu un a une solution a me proposer, je prends !

Donc ca fait 3 jours que je me ballade en bus dans les montagnes avoisinant Salta et, ma foi, c est EXTRAORDINAIRE ! On circule dans des "quebrada" qui sont les anciens canyons des rivieres. Du fait de l activite sismique (cette cordilliere, il a bien fallu la former !), il y a eu beaucoup de mouvements de terrain + l erosion mettant a jourdes tranches de montagnes. Et comme les roches des massifs sont pleines de mineraux : cuivre, fer, argent... et elles donnent des teintes absolument etonnantes aux paysages. on parle de "palette du peintre" ou de la montagne aux 7 couleurs... sceptique comme je suis je me disais que les photos etaient truquees et que l office du tourisme exagerait... et bien oui, les photos sont truquees: dans la vraie vie c est encore plus etonnant ! on passe dans de petits villages avec des maisons en adobe (briques de terre et d argile sechee au soleil) et bien sur de nombreux marches artisanaux qui presentent des produits andins ( poncho, flute de pan, textiles, poteries...). Le probleme c est que le sac a dos, apres, faut le porter !!! 

Aujourd hui, j ai le petit musee archeologique de Tilcara qui presente les resultats des fouilles du coin: en fait, les aborigenes se sont fait envahir par les incas qui leur ont apporte leurs techniques et savoir faire vers 1400, puis par les espagnols "conquistadors".  Au dessus de Tilcara, il y a les ruines de la forteresse " la puntara" qui a ete restauree. Elle se trouve bien entendu sur une colline qui permet d embrasser d un seul coup d oeil tous les environs.

Hier, j etais dans le tres extraordinaire " parque national de los cardones". Alors les cardones ne sont pas les cardons que l on mange mais des cactus ! il y a " sortes de cactus: le cactus candelabre, avec ses branches et le "cardones" qui presente un tronc unique. Les cactus, a ces altitudes (3000m) poussent tres doucement: 0.5 a 2 cm par an. Et donc dans le parc on se ballade sur un immense plateau aride, dans une immensite qui presente des individus qui ont 300 ans (je vous laisse calculer la hauteur)! le cactus fait des fleurs roses et blanches appelees " flor del dia" parce qu elles s ouvrent et se fanent au cours de la meme journee. Et puis le cactus abrite des nids pour les oiseaux donc participe a un ecosysteme particulier.

( YES, j ai reussi a charge le lama, j essaye le cactus )

Le cactus est constitue d un bois tres dur qui est utilise pour les constructions: les plafonds des eglises sont en bois de cactus, de meme que les portes, certaines charpentes... Au centre du cactus, il y a une espece d eponge qui retient toute l humidite captee dans l environnement: quand cette eponge seche, le cactus meurt.

bref, ce pays presente des contrastes etonnants

A demain pour Salta


Publié à 11:44, le 20/12/2007, Salta
Mots clefs :

{ Page précédente } { Page 1 sur 2 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Menu


Rubriques


Derniers articles

et, dès lors, je me suis baignée dans le Poème de mer...
poissons petits et gros
Heureux, qui comme Ulysse....
hisse et ho, santiago !
Ile de Paques 2

Amis